Pin de Dayenne

une jeune femme afro-surinamaise née et élevée au Suriname, a embrassé l'amour de la prose et de la poésie dès l'âge de 14 ans. Son professeur de néerlandais à l'école de Mulo, Mme Loes (Gisela) Babel, a fait remarquer à sa mère que Dayenne savait très bien écrire et qu'elle devait absolument se développer. 

 


Pin de Dayenne
Photo: Denise Nelom

L'histoire à succès du Zimbabwe

Dayenne Denneboom (pseudonyme Mamyo fu mi afo)

Dayenne Denneboom, une jeune femme afro-surinamaise née et élevée au Suriname, a embrassé l'amour de la prose et de la poésie dès l'âge de 14 ans. Son professeur de néerlandais à l'école de Mulo, Mme Loes (Gisela) Babel, a fait remarquer à sa mère que Dayenne savait très bien écrire et qu'elle devait absolument se développer.

À l'âge de 17 ans, elle est venue aux Pays-Bas et en 2000, elle a fondé le groupe de femmes surinamais «Tranga Uma» avec sa collègue Marilyn Henar.
Dans le groupe Tranga Uma, elle a également écrit ses propres chansons et elle a gardé sa passion pour l'écriture. Elle essaie de sensibiliser avec des chansons comme Katibo (Slavery) et Mama Sranan (mère Suriname).

Dayenne a maintenant uni ses forces avec Spoken word et rassemble la prose et la poésie en tant que frère et sœur. Avec ao djembe et piano accompagnés par Art-Chi (Alten Rigters), elle porte Spoken word à un niveau qui attire l'attention des petits et des grands.
Des poèmes comme «paternité», «srefidensi» et «keti koti» créent la confrontation. Des morceaux de prose comme «Je suis refusé aux Pays-Bas» et «chaque animal a un nom» garantissent que nous sommes tous éveillés.

Dayenne pense qu'il est important de s'impliquer socialement et surtout de faire ressortir les aspects positifs de la vie.
C'est la raison pour laquelle le projet «Les jeunes en contrôle le font en toute sécurité! / Comédie sexuelle sûre» a été un merveilleux ajout à ses idéaux.
Dans le cadre de ce projet, fondé par O-dog de Randamie et Aries Sporkslede de I love Comedy en collaboration avec GGD et Get Entertained, Dayenne a pris la parole.
En 2007, Dayenne a également pu être écoutée à la radio Mart Amsterdam dans son propre programme radio intitulé «Wortu, poku nanga sabi».
Dayenne a un cœur très chaleureux pour les enfants et a agi comme superviseur de devoirs pour les enfants entre 6 et 12 ans dans le cadre d'un projet de Kansrijk Zuidoost. Elle a également lu à haute voix dans le cadre du projet «Reading Express»; un projet dans lequel les enfants ayant un retard de langage sont lus à la maison chaque semaine dans le but de stimuler le développement du langage des enfants.

Après une période de paix et de réflexion, Dayenne est de retour et prêt en tant qu'artiste de mots avec des disciplines telles que la musique, le théâtre et la danse pour garder les téléspectateurs et les auditeurs éveillés avec des mots sincères qui calment, protestent, amusent et intriguent l'âme et l'esprit.

Dayenne Denneboom a agi en tant qu'artiste des mots parlés chez ao
- Suriprofs 2007
- Cérémonie d'ouverture Kwakufestival 2007
- Festival Black Magic Woman 2007
- Festival Equateur 2007
- Festival Lumièrepark 2007
- Bibliothèque publique d'Amsterdam
- Prix Zami 2008
- Festival Keti Koti Amsterdam 2008
- Obtenez Soulful
- Concours Great Debaters 2009
- Suriprofs 2011 (en collaboration avec Stichting NAKS Nederland et le groupe kulturu Awidya)